Découvrez les membres de notre équipe : ils sont dynamiques et partagent notre mission de contribuer au développement des enfants par les arts. Ils sont étudiants ou diplômés dans leur discipline, ont de l’expérience et détiennent leur certificat d’absence d’antécédent judiciaire. Pour bouger, découvrir et s’amuser dans un cadre éducatif, c’est avec eux, au Studio Tre Punti !

Liliana Argumedo

Liliana œuvre dans le milieu de la danse contemporaine comme chorégraphe, interprète et enseignante. Elle est diplômée de l’Université Concordia avec un BFA en danse contemporaine. Elle travaille comme spécialiste en danse dans plusieurs commissions scolaires sur l’île de Montréal et en banlieue. Passionnée par le mouvement, elle désire partager sa passion afin de faire vivre une expérience unique et vivante aux enfants et adultes à qui elle enseigne. Elle s’est jointe à l’équipe du Studio Tre Punti en septembre 2016.

Jessica Baiani

Jessica est une passionnée des arts depuis sa tendre enfance. Dès l’âge de 7 ans elle écrit et dessine des histoires dans sa chambre. À 14 ans, on lui propose déjà plusieurs contrats d’illustrations, de cartes professionnelles ou encore des affiches de spectacles. Après des études intensives en dessins animés au Cégep du Vieux-Montréal, elle a poursuivi un certificat en bande dessinée. Intriguée par le côté théorique de l’art, elle complète un Baccalauréat en histoire de l’art entre 2015 et 2018. Après avoir découvert le potentiel des images, Jessica décide de se lancer dans une Maîtrise en histoire de l’art afin d’aiguiser ses horizons. Son mémoire porte sur l’historiographie de la bande dessinée sous l’enquête de l’histoire de l’art, un domaine dans lequel les débats et les enjeux sont nombreux. Depuis 2016, elle enseigne les arts visuels aux enfants de 3 à 12 ans et met en place une structure éducative afin qu’ils comprennent que derrière chacune des œuvres, l’histoire de l’art continue de se construire.

Alexandra Caron

Alexandra est enseignante, chorégraphe, médiatrice culturelle et interprète professionnelle en danse contemporaine. Elle débute la danse dès l’âge de 3 ans puis décide de poursuivre ses études dans ce domaine. Elle gradue de l’École de danse contemporaine de Montréal en 2018 ainsi que du programme de danse du Cégep Montmorency en 2015. Depuis, elle fait partie du Projet Héritage de La Fondation de danse Margie Gillis, chorégraphie son premier solo Abyssale solitude présenté à Tangente en septembre 2021. Elle participe également à des projets de danse auprès de Lumière Noire, le pianiste Zach Éli et du collectif Feux Follettes. Soucieuse de transmission et de partage, Alexandra est convaincue que le mouvement est une source inépuisable de possibilités et qu’essayer cette pratique, peu importe l’âge, c’est se découvrir autrement et faire honneur à son imaginaire et ses sensations. À la danse!

Zoé Delsalle

Zoé est une interprète française vivant à Montréal. Elle se forme au baccalauréat en danse de l’UQAM dont elle gradue en 2020. À sa sortie de l’école, Zoé est acceptée à Springboard Danse Montréal et reçoit le Soutien au perfectionnement de Circuit-Est Centre Chorégraphique. Actuellement, elle danse pour le metteur en scène Elie Marchand dans un solo jeune public dont la première québécoise aura lieu au printemps. En parallèle de sa carrière d’interprète, Zoé enseigne la danse et l’art numérique aux jeunes entre 2 et 16 ans et travaille en communication et en production pour différents organismes culturels.

Maxime Denys

Maxime est un guitariste diplômé du Cégep de Saint-Laurent, du programme technique professionnelle de musique et chanson, profil interprétation de la guitare jazz. Tout au long de ses études, il est sous la tutelle de Mario Giroux, Yvan Lemelin et Michel Héroux. Il y trouvera ses forces en interprétation, en improvisation et en arrangement. En dehors de ses études, il performe avec plusieurs groupes et ensembles allant du jazz, à la pop et passant par le bluegrass, le funk, le klesmer, le manouche et bien d’autres. Toujours avide de nouvelles expériences, il se lance dans tous les projets possibles. Les instruments à cordes sont vraiment son fort. Multi-instrumentiste, il joue plus d’une douzaine d’instruments dont le violon, la basse, le dobro, le lap-steel, etc. Cela fait dix ans qu’il enseigne au privé la guitare et la basse électrique et donne des cours de théorie musicale. Maxime est passionné par l’enseignement et adore partager son amour de la musique.

Andrés Felipe Romero

Andrés Felipe Romero est un violoniste Colombien diplômé en interprétation du Conservatoire de l’Université National de la Colombie. Passionné pour la performance symphonique, il a joué comme violoniste chef de section dans divers ensembles à cordes et orchestres professionnels en Colombie comme la Philharmonique de Camera de Bogotá, l’Orchestre Philharmonique de Bogotá ou encore l’Orchestre de Jeunes de Colombie. Andrés fut le soliste gagnant de l’édition 2011 du concours de l’Alliance Franco-Colombienne. Sa participation dans de nombreux festivals Latino-Américains a enrichi son interprétation musicale et sa vision sur la pédagogie. Pour Andrés, la musique a le pouvoir d’agir sur la vie de tous et est convaincu que la musique est primordiale pour le développement des enfants et des jeunes. Actuellement, Andrés poursuit ses études de maîtrise en interprétation du violon à l’Université de Montréal

Maria Fernanda Rubiano

Maria Fernanda Rubiano est d’origine colombienne. Elle termine son baccalauréat en interprétation d’alto à l’Université Central de Bogotá et poursuit sa formation à l’Université de Montréal avec une maîtrise en interprétation d’alto. Durant son parcours, elle a l’occasion de jouer avec des orchestres importants comme l’Orchestre Symphonique de Colombie ou encore la Philharmonie des Jeunes de Colombie. Maria Fernanda participe aussi à de nombreux festivals : le Festival international de musique d’Esmeraldas, A tempo Bogotá, le Festival international d’alto “Interviolas”… C’est avec bonheur qu’elle rejoint l’équipe Tre Punti où elle heureuse de partager ce qu’elle aime le plus faire : la musique.

Pietro Freiburger

Pietro commence son parcours musical avec la méthode Suzuki en Italie, son pays d’origine. Après des études privées, il est admis au Conservatoire de Turin où il obtient un Baccalauréat en Orgue, un Baccalauréat en Piano, une Maîtrise en Piano et une formation en enseignement pour l’école publique. Pietro est à la fois pianiste, organiste, musicien de chambre et accompagnateur au piano et participe aussi à des concours nationaux et internationaux de musique. Il enseigne depuis plusieurs années, dans les écoles publiques et privées. Il se joint à nous comme enseignant de musique dans le cadre de notre programme Élèves-Artistes ainsi que comme professeur de piano.

Lila Geneix

Lila a étudié la danse classique, jazz et contemporaine en France. Cultivant le désir de découvrir d’autres horizons, elle gradue en profil création à l’UQAM en 2020. Pendant sa formation, elle enrichit son bagage chorégraphique grâce à ses professeurs Manon Levac, Todd L. Stone, Anne Lebeau, Geneviève Dussault, Danièle Desnoyers, David Albert-Toth & Emily Gualtieri, Julien Blais et Catherine Gaudet. Cette dernière formation marque définitivement sa façon de concevoir le corps dans l’œuvre chorégraphique. S’investissant bénévolement auprès de différents organismes de diffusion, Lila est membre du comité Passerelle 840 qu’elle porte particulièrement dans son cœur pour sa mission de tremplin multidisciplinaire. Depuis son arrivée au Québec, elle a la chance de collaborer avec Sarah Dell’Ava, Emmanuel Jouthe, Pricilla Guy et Danièle Desnoyers. En pleine quête identitaire, elle propose plusieurs essais dans des petits festivals et signe Revoir la (S)Cène programmé pour Danses Buissonnières en 2020. L’ambivalence est au centre de ses propositions et est à son image. Tiraillée entre plusieurs formes artistiques du corps, Lila n’hésite pas à confronter ses différentes visions sur scène. En 2021, son désir de rencontre et de partage l’amène à enseigner les cours de danse au Studio Tre Punti et c’est avec une approche ludique qu’ elle souhaite transmettre sa passion à ses élèves.

Bruno Pfefferkorn

Bruno commence ses études musicales à l’âge de 8 ans au clavier. À 12 ans, il a son premier contact avec l’instrument de sa vie : le piano. Il suit ses cours particuliers de piano au Brésil tout en enseignant aux élèves débutants de sa professeure. En 2014-2015, il reçoit une bourse pour étudier à l’École Normale de Musique de Paris avec Monsieur Katsarava et Madame Debuchy. En 2018, il finit son baccalauréat en Interprétation à l’Université de São Paulo, dirigé par l’un des deux plus importants pianistes du Brésil, Eduardo Monteiro (solo) et Ricardo Ballestero (accompagnement au piano). Sa passion pour le partage de la musique et l’art l’amène au Québec pour faire un doctorat en Accompagnement au piano à l’Université de Montréal. Bruno a toujours lié l’interprétation et la performance à sa vie professionnelle comme enseignant, car il croit que l’enseignement est la forme la plus spontanée, vivante et humaine de l’art.

Viola Ruzzier

Née à New York, avec deux parents artistes, Viola a toujours été entourée de musique, de dessin, et de danse. À huit ans elle commence des cours de piano, qu’elle continue pendant dix ans. Elle étudie essentiellement la musique classique, autant dans le côté pratique que théorique, et passe aussi plusieurs années dans le jazz-band de son lycée. À dix-huit ans, elle déménage à Montréal pour poursuivre ses études en anthropologie et biologie à l’Université McGill. Viola saisit chaque opportunité pour pratiquer le piano, que ce soit dans le sous-sol de sa résidence ou entre ses cours à la bibliothèque. Aujourd’hui, son répertoire est varié, de Chopin, Mozart, Chostakovitch et plus encore, jusqu’aux thèmes de films et airs d’opéra auxquels elle se passionne depuis ses trois ans. En plus de la musique, Viola aime beaucoup écrire et dessiner, et a été publiée dans plusieurs publications de McGill. Viola espère transmettre sa passion pour la musique à ses élèves, pour qu’ils ne considèrent pas le piano comme un exercice, mais comme un plaisir.

Anne-Sophie Storper

Anne-Sophie a toujours été amoureuse et passionnée par les arts. Elle étudie le commerce de l’art et la médiation culturelle à Paris pour ensuite travailler dans différentes galeries et agences de publicité de la capitale française. Toujours en quête de nouvelles aventures, Anne-Sophie s’installe à Vancouver en Colombie Britannique et travaille dans une école Montessori. Persuadée que les arts offrent une belle ouverture au monde pour les plus jeunes, elle commence à écrire ses propres histoires adaptées aux enfants et initie les élèves de ses différentes classes aux arts plastiques. Arrivée à Montréal au printemps 2019, Anne-Sophie croit en la valeur du Studio Tre Punti et intègre celui-ci en tant que Coordonnatrice.

Camille Taillefer

Camille est une amoureuse de la musique qui pratique, depuis sa jeune enfance, plusieurs instruments dont le cor français, le piano, la trompette, la guitare et, surtout, le chant. Elle continue de s’épanouir dans son domaine en complétant une double technique en interprétation et en composition musicale jazz au Cégep de Saint-Laurent. Ses quatre étés passés à animer dans un camp de jour lui ont fait découvrir qu’elle adorait travailler avec les enfants. Ces derniers lui ont permis de développer un dynamisme, une grande écoute et une fierté par rapport à leurs réussites. Donner des cours d’éveil musical est donc, pour elle, une façon fantastique de mélanger ses deux passions.

Emma Talbi

Comme un aimant vers un frigo, Emma a toujours été attirée vers l’art, peu importe la forme que ce dernier prend. Peinture, poterie, musique, danse, broderie etc. Tout ce qui lui permet de créer. Commençant le ballet à un très jeune âge, elle le poursuit pour plusieurs années. Parallèlement, elle étudie à une école de musique en apprenant le violoncelle. Dès la cinquième année du primaire, elle participe à plusieurs concours de musique à l’étranger. Polyvalente comme elle est, elle essaie le théâtre au secondaire. L’intérêt se poursuit au cégep où elle étudie dans le programme d’Interprétation théâtrale au Collège Lionel-Groulx. Ces habiletés accentuées par sa créativité sont des atouts importants pour animer auprès des enfants des ateliers d’éveil musical ainsi qu’assurer un accueil personnalisé à la réception.

Alexisessai

Alexis Tremblay

Diplômé du baccalauréat en JEU à l’École supérieure de théâtre en 2020, Alexis est un grand passionné de musique. À l’âge de 8 ans, il débute le piano classique, et l’année suivante, il est admis dans la prestigieuse chorale des Petits Chanteurs du Mont-Royal. Il participe, pendant ces dix années de chant choral, à plusieurs grands événements musicaux et tournées mondiales. C’est en interprétation théâtrale qu’il décide de poursuivre sa formation. Durant son parcours à l’UQÀM, il se démarque particulièrement par sa grande énergie, sa sensibilité et sa polyvalence. À sa réelle passion pour le jeu scénique, s’est ajoutée la danse contemporaine. C’est par son immense curiosité pour les différentes formes d’art vivant qu’il cherche passionnément à marier théâtre, danse et musique.